Rechercher
  • Imane Arrar

Naissance d’une Passion


Je m’appelle Imane et je suis passionnée par les savoir-faire de la lingerie féminine. J’exerce le métier de modéliste lingerie corseterie depuis 18 ans.


J’ai su très jeune que je voulais travailler dans le secteur du textile habillement. Je me suis très vite orientée vers un BEP Vêtements sur Mesure et Accessoires, puis un Brevet de Technicien Créations & Mesures. Enfin j’ai fait un BTS Industries des Matériaux Souples. Deux options s’offraient à moi en BTS, l’option Modélisme* ou Productique*. J’ai choisi la Productique. Ayant un parcours très orienté modélisme Haut de gamme et artisanal, j’ai voulu l’enrichir par l’aspect industriel. Celle-ci m’a fait découvrir le monde de l’industrie : la fabrication de gros volumes, des problématiques liés aux coûts et au temps.


Pendant ces 6 années de formation, j’ai réalisé des stages en entreprises où j’ai découvert différents univers. Celui de la Haute-couture, du travail à la main, de la précision, du détail, du millimètre près, du temps… Tout un monde qui me passionnait.

J’ai également fait un stage dans le Sentier au cœur de Paris (à l’époque où la fabrication et l’industrie avait encore une belle place en France) Tout allait vite, les modèles, les tendances, la production, les patronages… Il fallait être réactif, penser son patron pour qu’il se monte le plus vite possible tout en respectant un cahier des charges précis…Tout un monde qui me passionnait également… Mais lequel choisir ? Trop extrêmes à mon goût, j’avais besoin d’un équilibre entre ces deux univers.

En BTS Industries des Matériaux Souples, j’ai eu la chance d’avoir une prof exceptionnelle, Madame Humbert. Elle avait ses contacts dans la prestigieuse société de lingerie corseterie SIMONE PERELE. Cette entreprise familiale aux valeurs humaines, m’a offert une opportunité en or : un stage en modélisme lingerie. A 21 ans, j’ai découvert un univers que je ne connaissais absolument pas (et je ne connaissais pas ma taille non plus puisque c’est ma mère qui m’achetait ma lingerie en grande surface…). Ce stage a été une « révélation » pour moi. J’avais enfin trouvé le moyen de mixer les deux univers qui me tenaient à cœur : celui de l’artisanat et de l’industrie. Car en lingerie, un trait de crayon peut être considéré comme une retouche et on fabrique des quantités importantes de produits, donc les problématiques de coûts et de temps sont extrêmement importantes.


Après l’obtention de mon BTS Industries des Matériaux Souples, j’ai intégré l’entreprise SIMONE PERELE en tant que modéliste lingerie junior. Katia Charle, la Directrice de Création de la maison Simone Pérèle, m’a transmis cette sensibilité produit qui me permet aujourd’hui de comprendre et d’interpréter les idées des créateurs. Elle a cru en moi et je ne la remercierai jamais assez pour sa confiance.

Et Jaqueline Petit, l’une des pionnières du modélisme en France, m’a appris les ficelles du métier de modéliste. Plus de 40 ans d’expérience chez Simone Pérèle. Elle a commencé à la machine, le produit n’avait donc aucun secret pour elle. Et grâce à elle, il n’en a « presque » plus pour moi 😊

La lingerie est pleine de surprise et on en apprend à chaque développement. C’est ce qui rend ce métier passionnant, on ne s’ennuie jamais !

Voilà le début de mon parcours, je vous détaillerai mes expériences professionnelles dans d’autres posts.


A bientôt,

Imane

80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout